vendredi 26 août 2016

Les Bussolai buranei {Petits biscuits de Vénétie}


De retour d'Italie... heureusement le soleil m'a suivi jusqu'en France. La chaleur aussi, ce qui ne m'a pas empêcher de faire fonctionner le four pour cette recette. 
Comme vous avez pu le voir sur mon Instagram stories, j'ai fait un détour par Venise pour rentrer en France. Ça n'est pas un choix (c'est une contrainte pour relier mes deux chez-moi assez isolés) mais je dois avouer qu'au delà de la chaleur étouffante, c'était un agréable mini séjour de quelques heures ^^

Il faut dire que chéri et moi sommes de véritables amoureux de la Sérénissime... mais que nous ne la connaissions qu'en version hiver ! Calme et brumeuse, glaciale et mystérieuse. Rien à voir avec la version estivale - beaucoup plus (trop) touristique - dont j'ai eu un rapide aperçu. Mais j'ai tout de même trouvé plein de points positifs. En dehors du soleil qui par chance m'avait souvent tenu compagnie même en hiver, je dois avouer que le bruit des cigales m'a beaucoup étonné (assez bêtement puisqu'il y a beaucoup de jardins et de parcs à Venise). C'était assez déroutant mais tellement plaisant ! Pour la quantité de touristes, je suis restée dans le sestiere de Dorsoduro qui est en réalité été comme hiver (j'en ai eu la confirmation cette fois) plus que tranquille. Les clichés vénitiens ne sont pas dans cette zone ;-) 

L'autre point - super positif - c'est qu'en été, manger une glace prend tout son sens et ne peut pas être marqué du sceau de la gourmandise... alors que par une température de 2°, cette dernière explication est presque la seule valable. J'ai donc fait un pit stop "glace" et un autre "bussolai" (pour ne pas mourir de faim dans l'avion bien évidemment). 


mardi 23 août 2016

Coupe givrée Mascarpone et Fruits rouges


Cette fois (pour une fois ?) je n'ai pas raté Compile-moi un menu ! Ma dernière recette remontait au lassi que j'avais réalisé au mois d'octobre l'an dernier et depuis je n'avais rien proposé... Mais avec un défi "spécial top menu", je ne pouvais que participer. J'aimais d'autant plus l'idée puisque nous avions deux mois pour nous préparer (le luxe !). 

Le principe pour l'édition estivale de ce défi lancé par Séb de Poivré Seb et ma chère Nathalie de Cuisine pour voozenoo consistait en une reprise (ou une revisitation) d'une recette des éditions précédentes. Et là, vous me voyez arriver avec mes gros sabots (ou mes petits escarpins, c'est selon)... j'ai réinterprété une recette à la mode italienne !

Beaucoup de recettes le permettaient mais j'ai choisi les Petits suisses glacés aux fruits rouges de Sandra du blog Encore un gâteau. La principale raison à ce choix : j'ai passé mon enfance à faire des petits-suisses glacés ! Je fais d'ailleurs partie de la génération à qui l'on a vendu des sticks avec les paquets de petits-suisses... tout ça pour avoir l'impression de manger de la glace ^^ 

mardi 16 août 2016

Salade de Fregola, Fèves, Mozzarella et Chorizo


J'en ai déjà réalisé une certaine quantité dans le passé mais je n'y peu rien... j'adore les salades de pâtes. En été je trouve que c'est un plat parfait : complet, facile à réaliser et permettant beaucoup de variantes. 

Celle-ci a des accents un peu sardes puisqu'elle est à base de fregola. Cette petite pâte toute ronde n'a pas originellement pour vocation de finir en salade (elle se cuisine comme on le fait pour un risotto)

vendredi 12 août 2016

Pane Frattau comme en Sardaigne


La recette que je vous propose aujourd'hui est l'un des plats emblématique de la Sardaigne : le pane frattau

Je suis étonnée de ne pas vous avoir proposé cette recette plus tôt tant elle est simple et savoureuse. C'est même l'une de mes préférées ! Composée de tomates, de basilic, de pecorino et de pain carasau (ce pain sarde tout fin et craquant auquel j'avais consacré un article il y a quelques années), le tout est surmonté d'un œuf poché et servi dans la foulée. C'est un plat campagnard, très essentiel dans sa composition et sa préparation puisque le bouillon sert à cuire l’œuf puis à imbiber les feuilles de pain. 

C'est un plat unique, rassasiant et parfait pour qui travaillait dans les champs. L'origine en est inconnu - le mythe d'une création en hommage au roi d'Italie n'a a priori pas lieu d'être - mais l'utilisation des "vieux" morceaux de pane carasau fait penser à d'autres recettes présentes sur l'île, à plus forte raison parce que la tomate était présente chez beaucoup seulement les jours fastes. C'est une "recette" née de la nécessité de consommer les produits présents. 

Aujourd'hui c'est un plat que l'on sert à l'assiette mais il est normalement fait pour être partagé... libre à vous de choisir votre version préférée :-)

mardi 9 août 2016

Smoothie coup de frais... Pastèque, Coco et Sirop de menthe


Encore une boisson, mais cette fois beaucoup moins apéritive que la précédente. 

D'une manière générale, mes petits-déjeuners d'été sont souvent des smoothies. Une raison toute simple à cela : il fait (trop) chaud ! L'appétit est dans ce cas rarement au rendez-vous et les jus ou les smoothies sont une bonne manière de faire le plein de vitamines. 

Cette version très estivale est particulièrement fraîche (le sirop de menthe ça fonctionne dans tous les cas ;-) et un peu gourmande avec la présence du lait de coco. Ce dernier a aussi le mérite d'arrondir un peu l'ensemble. 

La pastèque quant à elle est tout simplement le fruit d'été par excellence pour moi. C'est peut-être celui qui est le plus répandu en Sardaigne et nous en consommons énormément à la maison. Il faut aussi dire que les prix au kilo n'ont strictement rien à voir avec ceux - prohibitifs - que je vois pratiqués chez moi. Du coup en dehors de la consommation classique, nous faisons des soupes froides, des salades (avec de la feta, des tomates et de la menthe) et... des smoothies !

Comme la pastèque contient énormément d'eau et est assez sucrée, le résultat est lisse et très agréable à siroter, même éventuellement pour le goûter :-) 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...