dimanche 30 avril 2017

Tofu sauté aux Asperges et Noix de cajou


Il y a un légume (une plante ?) que j'aime beaucoup mais qui me pose toujours souci à accommoder, c'est l'asperge blanche. Si la verte est pour moi symbole d'Italie et de risotti, la blanche fait appel exclusivement aux souvenirs d'enfance puisque chez moi les asperges n'étaient que blanches. 

Servies avec un peu de vinaigrette c'est excellent... mais cela ne fait pas un plat complet 😏 Un jour où l'asperge était au menu - j'en avait acheté et cuit la veille - et au détour de mon placard me vient une idée : pourquoi ne pas les faire sauter avec d'autres ingrédients dans une version un peu asiatique ? J'ai découvert sur notre ami Wikipedia que la Chine était le plus gros producteur d'asperges au monde... même si les miennes viennent du Poitou.

mardi 25 avril 2017

Biscuits au Thé Earl Grey


Combiner les biscuits et le thé avec lequel on les accompagne d'habitude... c'est possible 😉

Et c'est pour répondre à la demande de ma chère Hélène de Keskonmangemaman que j'ai préparé ces petits gâteaux. C'est elle qui organise cette nouvelle édition du Foodista challenge et en grande amatrice de thé, elle en a fait l'ingrédient principal de nos recettes ! Ça et la présence d'une petite théière sur nos photos 😊 La mienne est un peu vieille et pas en très bon état alors elle fait une apparition furtive dans le fond de la première photo 😏

Pour ce qui est de la recette en elle-même, j'ai eu beaucoup d'idées mais j'ai fini par faire simple et délicat avec ces petits gâteaux

Ce sont des biscuits au lait, une préparation assez courante au Portugal (c'est en tout cas là que je les ai mangé la première fois) mais aussi dans une partie de l'Italie où ils font office de biscuits de petit-déjeuner. On les parfume souvent à la vanille ou au citron mais ici... ils sont au Earl Grey

samedi 22 avril 2017

"Gourmandises de Blogueurs" pour l'association IRIS


Des belles rencontres font parfois naître de beaux projets. 

Et je dois avouer que ce petit livre numérique en est un. C'est le fruit d'une rencontre dans la vraie vie mais aussi de toutes les rencontres que j'ai fait au travers du blog. 

Avec Chantal de La cuisine de Blanche (Blanche c'est son gros chat adorable 💗) nous avons eu l'occasion de nous découvrir autour d'une tasse de thé et d'évoquer nos vies en dehors du blog. Pour des raisons qui lui sont toutes personnelles, elle s'investit depuis des années dans une association de soutien aux familles de malades atteints de Déficits Immunitaires Primitifs, l'association IRIS. 

Nous avons eu l'idée de solliciter des blogueurs que nous connaissions pour leur proposer de participer à un e-book plein de gourmandises en réalisant un dessert pour les enfants de l'association.

Et le voici ! C'est un petit livre de recette que vous pouvez télécharger dès aujourd'hui et où vous pourrez découvrir 12 recettes plus gourmandes les unes que les autres. 

Encore un grand merci à tous les blogueurs qui ont donné de leur temps et de leur passion pour ce projet. 

Et pour vous mettre l'eau à la bouche, voici un petit aperçu de ma recette 😉


jeudi 20 avril 2017

Eton mess façon Forêt noire {Chocolat, Cerise et Crème fouettée}


Après vous avoir invité chez moi, la nouvelle édition de la Battle food se déroule ce mois-ci chez Déborah de Maman pâtisse. Son thème ? La crème de la crème... tout un programme 😏

Une idée comme celle-ci ne peut que m'enchanter (j'ai bien fait de lui passer le flambeau) et je dois avouer qu'en grande amoureuse de la crème sous toutes ses formes, j'en salivais d'avance. 

Oui, mais quel dessert faire ? Vous noterez au passage que je n'ai pas un seul instant envisagé de faire du salé.... Les semaines passées, j'ai fait beaucoup de meringue (vous allez découvrir pourquoi dans la semaine à venir) et je dois bien avouer que je n'avais pas envie de toutes les manger telles que préparées originellement. Que faire avec des meringues en trop ? Un Eton mess bien sûr !

mardi 18 avril 2017

Laknur ou Pite me Kep {Tourte de tiges d'oignon des Balkans}


La recette du jour est gourmande, printanière et un peu lointaine.

Elle est aussi le fruit d'une transmission par une dame que j'ai perdu de vue depuis quelques années mais qui m'a beaucoup appris sur la cuisine du sud-est de l'Europe et notamment du Kosovo, le pays dont elle est originaire 😊

Vous le savez, j'aime beaucoup les tiges d'oignon nouveau... C'est délicat et très parfumé et cela s'adapte dans beaucoup de recette. Ma maraîchère préférée me les garde depuis longtemps lorsque les clients n'en veulent pas. La dame en question - qui travaillait juste derrière le banc de ma maraîchère - m'a un jour expliqué que l'on préparait chez elle un plat délicieux à base de ces tiges d'oignons et d'un peu d'épinard : le (ou la je ne sais pas) laknur

J'ai tout de suite été séduite par l'idée. Cela me semblait être un plat simple - il l'est dans sa composition - et plein de saveurs puisque les légumes étaient mélangés à du fromage frais.

vendredi 14 avril 2017

Poitrine d'Agneau farcie à la ricotta et aux blettes


A nouveau de l'agneau mais après le curry mi-indien mi bellachon, voici une recette plus proche de la tradition pascale. 

Cette fois l'agneau n'est pas simplement rôti - comme ce que l'on fait chez moi le plus souvent après l'avoir piqué à l'ail - mais farci... comme on fait souvent dans l'Italie de chéri avec les viandes 😉

Petite, la seule préparation consistant à farcir une viande que l'on préparait autour de moi, c'était le veau Orloff. Dans sa version moderne et très années 80, c'est-à-dire avec du bacon et du fromage fondu. Pas très traditionnel mais divinement bon ! Il faut dire que le fromage fondu et moi c'est une grande histoire d'amour 😏

mardi 11 avril 2017

Oeufs en chocolat pour le Dessert {Mascarpone et Mangue}


Pâques arrive à grands pas... et avec lui toute une cohorte de lapins, de poules et d'oeufs en chocolat 😊 Je ne vais pas m'en plaindre, j'adore le chocolat 😉

Cette année - et pour changer un peu des desserts traditionnels de Pâques - voici une petite gourmandise toute simple à réaliser et parfaitement dans le thème puisqu'elle est à base d'œufs en chocolat. Rassurez-vous, pour ceux que ces beaux desserts issus des traditions françaises, italiennes ou même anglo-saxonnes intéressent, vous les retrouverez tous dans la prochaine Newsletter.

Cette fois le dessert est un œuf en trompe l’œil (j'avais déjà fait de même en version œuf salé) et il s'agit simplement de garnir un œuf en chocolat d'une crème de mascarpone et d'un peu de purée de fruit pour le faire ressembler à un œuf "normal". 

mercredi 5 avril 2017

Curry d'agneau de Bellac


Premier mercredi du mois... c'est Bataille food ! Et encore une fois, c'est un peu Limousin ! Un peu seulement puisque comme le titre de la recette l'indique, j'ai préparé un plat à base d'une viande locale : l'agneau Baronet. Pour le reste, on voyage plutôt du côté de l'Inde 😊

En effet, Didier de Visites gourmandes nous a choisi pour thème "des produits locaux et des épices"... Je crois qu'avec ma proposition je réunis bien les deux 😉 L'idée était de présenter une production locale (l'agneau donc) et de faire découvrir ce produit au travers d'une recette contenant des épices.

Pourquoi ce choix ? Mon petit Limousin contient plein de beaux produits mais l'approche de Pâques a dicté mon choix : cela sera l'agneau ! L'agneau du Limousin - qui a obtenu en 2000 l’Indication Géographique Protégée - est élevé dans les vertes campagnes autour de Bellac... ville que je connais bien pour l'avoir traversée toute mon enfance puisqu'elle était le passage incontournable pour relier Limoges au Poitou.


lundi 3 avril 2017

Panna cotta Vanille, Mangue et Cacahuètes


D'une certaine manière, cette recette prolonge bien la précédente... c'est une base européenne revue et corriger avec une touche un peu asiatique. 

Mais cette fois, c'est tout de même un grand classique : la panna cotta à la mangue. Si les restaurant italiens proposent souvent invariablement - été comme hiver - une panna cotta à la framboise, on voit depuis longtemps sur les tables familiales des versions différentes et plus de saison de ce dessert. La mangue bien que n'étant pas locale fait partie des propositions désormais classiques. 

Et je dois avouer que c'est presque la seule manière dont je cuisine ce fruit même si encore verte elle fait des entrées délicieuses 😊

vendredi 31 mars 2017

Têtes de Choux à l'asiatique


Avec le temps, on apprend parfois à aimer certains produits. Pour moi, la dernière "limite" à franchir a été celle des choux de Bruxelles

Pendant (très) longtemps j'ai détesté ce légume. J'ai attendu d'avoir 25 ans pour tenter d'y goûter à nouveau. Le résultat ? Je ne suis toujours pas fan... je peux les manger lorsqu'ils sont généreusement saupoudrés de parmesan (c'est la recette de chéri et c'est grâce à lui que je mange à nouveau des choux de Bruxelles 😄) et surtout lorsque ce sont ceux de ma maraîchère préférée. Sinon... c'est non ! 

Et pourtant il y a quelque chose que j'aime beaucoup : les têtes de choux (de Bruxelles vous l'aurez compris) montées. Dans la série je n'aime pas le fromage mais j'adore la tartiflette... 😏

mardi 28 mars 2017

Gâteau creusois aux Noisettes


La quatrième recette de ce mois un peu limousin sera sucrée !

C'est peut-être le dessert régional le plus connu - en dehors du clafoutis que beaucoup ne le lient pas forcément à notre région - et sans doute le plus gourmand : le gâteau creusois aux noisettes

En apparence tout simple, la perfection du gâteau creusois, c'est lorsqu'il est bien moelleux et pas trop sucré... du moins pour moi. Mais il est impossible d'obtenir un creusois moelleux y mettre une bonne quantité de beurre et d’œufs 😉

Si vous êtes un vieux creusois (bienvenue !) vous allez me dire que la version commercialisée de ce gâteau (qui se nomme dès lors "le creusois") n'a rien de traditionnelle... et vous avez raison ! Cela peut sembler très étonnant mais cette recette date des années 70 et a été lancée par le syndicat des pâtissiers de la Creuse. Elle fait suite à la découverte d'un texte ancien évoquant un gâteau très semblable mais c'est une création. Ils ont eu le nez fin... c'est un vrai succès 😋

vendredi 24 mars 2017

Pâté de pommes de terre limousin


Mois du limousin... troisième semaine (promis, après j'arrête). 

Si la semaine dernière mes massepains étaient dans une ambiance toute printanière, cette fois le climat correspond au plat... il fait froid !

La recette que je vous propose aujourd'hui est THE classique limousin, j'ai nommé le pâté de pommes de terre. Il faut dire que la pomme de terre et le Limousin, c'est une grande histoire d'amour 😊 Ici la terre est rude et peu encline à la générosité. C'est la terre du blé noir et des châtaigniers, à tel point que ces derniers étaient parfois appelés les arbres à pains ! 

Mais à la fin du XVIIIème siècle, le Limousin a connu une grande période de transformation sur tous les plans, notamment alimentaire. Si je vous dis Turgot, il y a trois possibilités. Soit vous êtes limousin cela vous parle, soit vous êtes sorti d'une fac de droit  et cela vous parle aussi (sinon vous n'avez pas écouté pendant les cours d'Histoire du droit et c'est mal !), soit vous n'êtes ni l'un ni l'autre vous ne le connaissez peut-être pas (et à juste titre cela ne vous empêche pas de dormir 😉).

mercredi 22 mars 2017

Pâtes alla gricia { Rome et le Latium }


Pour cette nouvelle édition du Foodista challenge, nous voici de retour en Italie

La nouvelle marraine, Valérie de 1, 2, 3 dégustez a choisi comme thème "la ronde des poivres". L'idée était de réaliser une recette utilisant un poivre rare ou de préparer une recette rendue savoureuse grâce au poivre... et bien je vous ai choisi une recette où le poivre fait toute la saveur 😉 J'avais immédiatement pensé à la cacio e pepe... mais comme je vous l'avais déjà proposé, je suis allée chercher dans la même région une recette tout aussi simple et essentielle. 

Si nous connaissons tous la pasta alla carbonara (la véritable recette, j'entends) le plat que je vous propose aujourd'hui est peut-être moins renommé. Il fait pourtant partie du trio incontournable de la cuisine du Latium : carbonara, amatriciana, gricia.

dimanche 19 mars 2017

Battle food... Annonce de la nouvelle marraine !


Ça y est ! La cinquantième édition de la Battle food est terminée !

Je tenais encore une fois à tous et toutes vous remercier pour vos très belles réalisations. Elles m'ont toutes fait envie, certaines m'ont fait sourire de par les choix que vous avez fait. Votre inventivité a été à toute épreuve, tout comme votre gourmandise 😉

vendredi 17 mars 2017

Spaghetti Currywurst {Pâtes au Curry made in Berlin}


Le sous-titre de la recette aurait pu être : "comment se fâcher avec ses amis italiens et allemands" 😄

Fort heureusement, j'ai une bonne excuse pour commettre ce genre de recette... c'est la Battle food ! Pour cette 50ème édition, j'ai eu le plaisir de remplacer Lova et de vous proposer de détourner la tradition. Avant de vous en dire un peu plus, je tenais à tous vous remercier pour vos participations sur ce thème un peu incongru. J'ai hâte de voir ce que vous avez fait 💕

Pour ma part, s'il est une tradition à laquelle il m'a fallut sacrifier ces dernières années (avec une grande joie je dois l'avouer) c'est celle italienne des pâtes. Les premiers temps de ma vie commune avec chéri ont été un vrai (crash ?) test culinaire : temps de cuisson, quantité de sel, marques de pâtes à utiliser, recettes, utilisation ou non du fromage râpé (pas sur les pâtes au poisson malheureuse !)... J'ai beaucoup appris et j'ai donc mon "permis pasta" depuis quelques années déjà. Du coup je m'autorise à jouer parfois avec la tradition (un peu comme ceux qui s'amusent à faire du tuning sur une vieille clio).

La recette que je vous propose ici est donc bien dans cet esprit puisque j'ai marié la base de la cuisine italienne avec un grand classique de la street food berlinoise : la currywurst, la saucisse au curry. Si vous êtes passés par Berlin (mais en réalité, c'est quelque chose que l'on trouve dans beaucoup d'endroits en Allemagne) vous n'avez pas pu passer à côté : elle a un musée, elle a une chanson... elle est partout !

mercredi 15 mars 2017

Les Massepains de Saint-Léonard-de-Noblat {Limousin}


Cette semaine encore, petit détour par mon Limousin. Avec le beau soleil qui règne et ce printemps très en avance, je ne pouvais vous proposer une soupe comme je l'imaginais.

Mais il n'y a pas de saison pour les petites douceurs ? Voici donc la recette et la petite histoire d'un biscuit typique d'un village de Haute-Vienne : les massepains de Saint-Léonard-de-Noblat (Saint-Léo pour les intimes 😄). 

Pour les avoir évoqués à chaque fois que je vous présentais des macarons ou des amaretti, les voici enfin 😉 Mais comme pour les macarons de Montmorillon, vous allez me dire : que font les amandes en Limousin ? Comme chez le voisin poitevin, les amandes sont une importation mais qui cette fois remonte au Moyen-Age. 

A partir du XIème siècle, Saint-Léonard en Limousin est un lieu de pèlerinage d'importance puisque s'y trouve le tombeau du saint. Toute une économie se forme autour de cet accueil et la petite ville grandit. Au XVème siècle, c'est dans la région une ville d'importance à laquelle le roi de France reconnait des privilèges - de nature essentiellement fiscale - afin de s'attacher la fidélité de ses habitants. Mais la ville est surtout un lieu de passage obligatoire sur la Via Lemovicencis, l'un des quatre chemins menant à Saint-Jacques-de-Compostelle. 

vendredi 10 mars 2017

Quinoa à la Pizzaiola {Tomate, Origan, Mozzarella}


Aujourd'hui, cuisine pratique, facile et sent bon l'été (avec beaucoup d'avance 😄). 

Je vous en avais parlé dans ma dernière recette de quinoa... je le fais désormais cuire - le plus souvent - au four. c'est super pratique et zéro prise de tête (et ça j'aime bien). 

Et cette fois, mon quinoa est alla pizzaiola ! Le nom vous fait penser à pizza ? C'est normal, cela vient bien de là 😊 on dit que cette manière de procéder vient de Campanie (la terre d'origine de la pizza) et tire son nom des ingrédients qui la composent : tomate, origan, huile et ail... comme la pizza marinara 😉

mardi 7 mars 2017

le Ragoût bâtard {Pommes de terre et Jambon cru}


Le ragoût de pommes de terre au lard est un grand classique de nombre de campagnes françaises. C'est un plat pauvre, fait un peu avec les moyens du bord et très simple dans sa préparation. Mais si je vous le présente avec un talon de jambon cru et comme étant limousin... c'est qu'il y a une raison 😉

Il y a quelques mois de cela, j'ai eu le plaisir de faire partie d'un jury littéraire. Ayant pour but de mettre en valeur la culture en Limousin, le prix littérature a été décerné au Dernier des Baptiste de Jean-Marie Chevrier. Ce roman a été un véritable coup de cœur ! Bien qu'il évoque le monde paysan en disparition - tout ceux qui vivent ou qui ont leurs racines dans des régions rurales savent de quoi il en retourne - c'est un ouvrage tout en délicatesse et en poésie où l'on découvre Baptiste, un agriculteur creusois dernier de sa lignée. La rudesse de la nature répond à celle de l'homme (ou peut-être est-ce l'inverse) et au delà de l'individu particulier, c'est la condition humaine dans son ensemble qui se voit interrogée. 

vendredi 3 mars 2017

Petits Chaussons à la Carotte et au Chèvre


Les carottes, ça rend aimable... heureusement parce que c'est la deuxième recette autour de ce légume que je vous propose cette semaine 😊

Après avoir fait un détour par l'Inde, voici une préparation sans origine réelle... sauf celle d'un reste de carottes cuites ! C'est en effet ainsi qu'est née il y a déjà quelques temps cette recette toute simple. Je n'ai pas pour habitude de jeter la nourriture - je ne le fait jamais en réalité - mais il m'arrive d'en préparer trop. Cela fait le plaisir de mes proches, mais cela fait aussi l'objet de différents recyclages 😉

mercredi 1 mars 2017

Paratha aux carottes {Pain plat indien}


Aujourd'hui c'est le premier jour du mois de mars mais aussi le premier mercredi... c'est donc la Bataille food. Cette fois, c'est Maman est psychomot' qui nous a proposer comme thème "cachons les fruits et les légumes". 

Il est vrai que c'est une gentille attention à l'égard de toutes les mamans qui - comme la mienne autrefois - font face à un refus catégorique lorsqu'il s'agit de manger des légumes ! Mais en réalité, c'est la deuxième règle qui m'a permis de trouver l'idée de cette recette : il fallait une graisse d'origine végétale

Parmi la cuisine indienne qui reste une de mes préférées (du moins celle que j'ai mangé en Angleterre) ce trouve un pain qui contient de la graisse végétale mais qui est souvent servi nappé de ghee : le paratha. C'est quelque chose que l'on retrouve dans différentes régions de l'Inde et sous différentes formes. J'en ai mangé farcis à la viande, au fromage et aux herbes... Vérification faite, il existe aussi des parathas aux légumes ! Et notamment le Gajar paratha, le paratha aux carottes (yes !)

lundi 27 février 2017

Tarte aux pruneaux de Carnaval {Limousin}


Comme demain c'est Mardi gras, je vous propose de faire un petit tour dans les traditions gourmandes de cette fête... mais cette fois sans beignets 😉

Si effectivement un peu partout dans les pays qui célèbrent Mardi gras la friture est reine en ce jour (pensez aux chiacchiere ou autres frittelle en Italie, aux bugnes lyonnaises ou aux tourtisseaux vendéens pour ne citer qu'eux) il existe d'autres desserts tout aussi délicieux. En effet, ce jour est historiquement pour les chrétiens le dernier jour "gras" avant la période de jeûne... c'est donc le dernier jour pour manger des choses sucrées et de la viande.

Vous l'aurez compris au titre, je vous emmène en Limousin où - dans les campagnes principalement - le pot-au-feu- ne pouvait manquer pour Mardi gras... Le pot-au-feu et la tarte aux pruneaux

vendredi 24 février 2017

Samoussas aux trois Fromages... {Mozzarella-Ricotta-Feta}


Le sous-titre de cette recette aurait pu être "quand une discussion à bâtons rompus se transforme en plat"... En effet, ces petits samoussas sont nés d'une conversation récurrente dans laquelle Nath de Pourquoi je grossis défend la supériorité de la feta sur la mozzarella, la mozzarella étant défendue par le reste du monde (en fait Graziella de l'Italie dans ma cuisine, Angélique de Angel's recettes et moi-même 😏). 

Parce que je suis favorable à la paix de ménages et des blogueuses (et que j'aime aussi beaucoup la feta ;-) j'ai un jour pensé tout combiner. Voici donc un apéritif tout simple avec de la feta ET de la mozzarella, mais aussi des "presque" samoussas pour la réunionnaise réfractaire aux fromages italiens 😉

mardi 21 février 2017

Eplekake {Gâteau norvégien aux Pommes}


La recette du jour nous expédie en direction de la Norvège. Je vous l'avoue tout de suite, ma connaissance de ce pays se limite plus ou moins à ce qu'un copain italien expatrié à Trondheim m'en a dit et aux superbes photos qu'il prend ! Côté nourriture, je n'en ai appris que très peu de sa part... malgré les années il reste visiblement assez réfractaire (je n'ose dire traumatisé) par les habitudes alimentaires norvégiennes.

Mais après avoir découvert un peu les délices sucrés qu'offrait la Suède, je me suis dit qu'il y avait certainement plus dans la cuisine norvégienne que des (je cite) "tranches de pain avec du poisson dessus"... je ne fais que répéter ce que m'a dit un italien en manque d'aubergines et de tomates 😉

Et effectivement, il y a plus que cela ! Comme dans toute la Scandinavie, il y a quantité de beaux et délicieux desserts. Le choix est vaste mais je suis allée vers quelque chose de très simple et essentiel, un eplekake. Le mot est assez transparent si l'on parle anglais et veut tout simplement dire gâteau aux pommes 😊 J'imagine que c'est un classique que toutes les mamies norvégiennes préparent.

samedi 18 février 2017

Camembert rôti mariné au Calvados


Contrairement à Obélix tombé dans la potion magique lorsqu'il était petit, je ne suis pas tombée dans le calva étant enfant (heureusement d'ailleurs) mais mes jeunes oreilles ont été bercées d'histoires de famille relatives à cet alcool 😄

Je vous en parle souvent - pour justifier mon amour de la crème - mon papa est normand. Et s'il y a une chose qui fait l'unité gustative de la partie occidentale de la Normandie, c'est le Calvados. C'était avant les années 50 quelque chose que l'on produisait aussi dans les familles où l'un des membres était le détenteur du  droit de "bouillir" le cidre, la base du calvados. 

jeudi 16 février 2017

Battle food #50 ! Et le thème est...


Samedi dernier, en attendant une copine, je consulte mon portable histoire d'avoir l'air occupée. Petit message de Lova : "Hello Gabrielle, te sens-tu d'attaque à être la nouvelle marraine ?" Grand sourire un peu idiot sur mon visage, les gens me regardent en se demandant ce que j'ai... "Eh, les gens ! Je suis la marraine de la prochaine Battle Food !" Merci beaucoup Lova 💕

Contrairement aux passants vous l'avez compris, je suis l'heureuse marraine de cette nouvelle édition!

Mais avant de vous parlez du thème, connaissez-vous le principe de la Battle Food ? (je m'adresse à toi, passant des rues de Limoges qui serait venu te perdre ici 😏)

La Battle Food est un défi culinaire initié par Carole de Sunrise Over Sea. Le principe est simple, les participants doivent publier une recette autour d’un thème choisi par la marraine ou le parrain. Il ou elle fixe également une date à laquelle devront paraître les recettes. A l’issue de chaque Battle, un tableau Pinterest est réalisé et la marraine ou le parrain de l’édition désigne le prochain organisateur

mardi 14 février 2017

Cuisine et Recettes de Sardaigne


Nous sommes le 14 février, jour des amoureux et pourtant pas de recette rose 😉 Comme je ne fais jamais rien de particulier avec mon valentin mais que je l'aime de tout mon cœur... je lui dédie ce petit article sur la cuisine de son île natale.

Tout ce que je connais de la gastronomie sarde (directement ou indirectement), c'est à lui que je le dois 😊 Je pensais que l'on y mangeait beaucoup de pâtes et peu de pain, comme dans une grande partie de l'Italie mais il n'en était rien... Aujourd'hui, je suis tellement curieuse que j'en sais peut-être plus que lui, surtout sur des zones qu'il connait moins et que j'explose avec plaisir du point de vue gourmand 😏

Je vous propose donc de faire un rapide petit tour dans cette cuisine si particulière, très essentielle dans ses produits mais toujours généreuse (aussi dans les portions 😄). Vous trouverez également toutes les recettes traditionnelles que j'ai publié au fil des ans. Je n'y ai pas intégré mes petites "évolutions" personnelles que vous pouvez retrouver au fil du blog.

lundi 13 février 2017

Oeufs brouillés crémeux


J'adore les œufs et par chance, je ne suis pas la seule à la maison ! Le repas de roi par excellence c'est œufs coques et mouillettes... ça n'est vraiment pas de la haute cuisine mais c'est délicieux et pour ma part un peu régressif. 

Si vous parle tant des œufs et de ma passion pour eux, c'est parce que c'est le thème de cette nouvelle édition du Foodista challenge. Et pour cette édition nous n'avons pas une marraine mais un parrain ! Steve du splendide blog Mon carnet café. Pour cette occasion Steve a choisi comme thème "l’œuf, star dans tous ses états". Mais avec cela deux contraintes : un brin d'herbe aromatique (jusque là, ça va j'ai utilisé de la ciboulette) et une déco monochrome (et c'est là que les choses se corsent). Bien que je ne soit pas habituée aux décors carnavalesques, je dois bien avouer que je panache toujours un peu les coloris dans mes photos... du moins j'essaye. Et bien faire tout le contraire a été un vrai défi (merci Steve 😄) !

vendredi 10 février 2017

Supplì al telefono comme à Rome


Deuxième recette de riz de la semaine... mais cette fois salée ! 

Je vous en avais déjà parlé, pour cette Battle food, Lova du blog Graine de faim kely nous a proposé de faire une "Rice battle" ! Enfin virtuellement hein, on ne va pas commencer à s'envoyer des poignées de riz à la figure 😄 Pour la battle de Maeva, j'étais partie en Italie... c'est le cas cette fois aussi 😉

Il faut dire que l'Italie est riche (et pour une fois du nord au sud) de préparations à base de riz : les risotti du nord, les fritelle ou les torte di riso au centre, le sartù di riso à Naples - un gros gâteau salé à base de riz, une divine bombe calorique - les arancini en Sicile mais aussi... les supplì romains ! 

Notamment les fameux supplì al telefono en raison du loooong fil de mozzarella (et pas de téléphone😊) qui se forme lorsque l'on en croque une bouchée... et qui vous relie immanquablement et de façon très élégante à l'autre partie de votre déjeuner. 

mercredi 8 février 2017

Black rice pudding {Riz noir au Lait d'amande et miel}


Le reste de la semaine sera placé sous le signe du riz... Pourquoi ? 1- parce que j'adore ça et 2- c'est le thème de la battle food de vendredi. 

Le thème de Lova m'a donc - comme vous pouvez le voir - vraiment plu et m'a aussi beaucoup fait réfléchir. A la maison, nous sommes de très gros consommateurs de riz alors que rien dans nos familles ne nous y prédispose. Nous venons de régions où la culture est soit inexistante (en ce qui me concerne) soit très limitée (pour chéri, même si le riz d'Oristano reste loin de chez lui). Chez moi le riz a toujours été un simple accompagnement ou la base de desserts et ma belle-famille en mange encore moins puisque cela se limite à quelques salades l'été.

lundi 6 février 2017

Tarte aux Oignons rouges et à la Ricotta


Contrairement à ce que laissaient penser les températures de la semaine dernière... le retour du printemps n'est pas pour tout de suite 😔

Bien que la période où les légumes sont limités aux choux, pommes de terre, carottes et poireaux ne soit pas encore arrivée, je me languie des belles couleurs rouges et roses et certains légumes nouveaux.

Fort heureusement, il reste quelques belles couleurs au cœur de l'hiver 💜 Il y a toujours le chou rouge (en réalité plutôt violet), les carottes orange vif mais surtout les oignons rouges (qui sont roses 😏).


vendredi 3 février 2017

Millefeuille au Citron


Mille-feuille ou millefeuille ? En théorie, la graphie officielle est celle sans trait d'union... Mais comme les deux sont communément acceptées, faites-vous plaisir et mangez un de chaque 😉

Symbole de la pâtisserie française, on retrouve en réalité ailleurs en Europe ce principe d'une pâte feuilletée enfermant une crème... j'aurais j'espère l'occasion de vous en reparler. 

Le millefeuille que je vous propose aujourd'hui est bien différent du classique puisqu'il n'a pas de glaçage et qu'il est parfumé au citron. Il y a peu de choses que j'aime autant dans les citrons dans les desserts - mon péché mignon, c'est la tarte au citron - et leur acidité combinée au sucre fait des merveilles sur les papilles. 

J'aime beaucoup le "vrai" milleufeuille et cette variante est tout aussi délicieuse et nettement moins sucrée à mon goût. Pour la pâte feuilletée, j'ai utilisée une pâte feuilletée inversée (où c'est le beurre qui enferme la pâte) pour obtenir un beau feuilletage bien espacé. La recette n'est bien évidemment pas une création de ma part mais la reproduction de celle de Christophe Felder (oui, j'aime bien ses pâtisseries 😊). 

Elle fait partie des nombreuses bases que l'on trouve dans son livre Pâtisserie, l'ultime référence...

mercredi 1 février 2017

Crumble de Légumes d'Hiver épicés


J'aime beaucoup le rutabaga et j'ai l'impression que c'est un légume trop souvent délaissé... sauf peut-être en Limousin où il reste un incontournable. Sa saveur puissante en est peut-être la raison mais je  que trouve que cela donne de délicieux résultats une fois bien assaisonné. 

Lorsque ma chère Hélène de Keskonmangemaman - celle du fondant aux amandes 😉 - a lancé comme thème pour la nouvelle Bataille food "crumble mania", je suis tout de suite partie sur une idée sucrée. Après tout, c'est l'essence même du crumble. Et puis au détour de mon panier du marché, j'ai croiré mon - très gros - rutabaga qui me regardait d'un air suppliant pour ne pas finir simplement bouilli et servi avec de la moutarde (c'est ainsi que je l'aime 😋). Après m'être un peu préoccupée sur cette tendance à d’anthropomorphisation des légumes, j'ai pensé au défi en cours pour lequel je n'avais toujours pas de véritable recette.

mardi 31 janvier 2017

Pannequets d'endives au jambon


Après avoir longtemps détesté les endives au jambon, c'est un plat qui fait désormais partie des incontournables de l'hiver chez moi... préparé avec les fantastiques endives de terre de mon amie maraîchère. Comme chéri a une passion pour ce classique du nord de la France - j'imagine que pour un italien du sud, cela doit être super exotique - ET une passion pour les galettes au sarrasin, j'ai associé ces deux plats 😉

En réalité, c'est une version un peu modifiée des ficelles picardes, ces crêpes farcies de jambon et de champignons et souvent pliées en forme de pannequets.

dimanche 29 janvier 2017

Crêpes au Grand Marnier


Après quelques jours de mauvais rhume, Petite cuillère et Charentaises est de retour avec une recette sucrée (et un peu régressive il faut bien l'avouer). Cette fois, le sous-titre aurait pu être : "les crêpes préférées de mon papa". Parce que oui, ce sont les crêpes préférées de mon papa 😊

Dans mon ADN culinaire il y a plusieurs choses, mais de mon papa j'ai hérité la passion pour la cuisine à l'alcool (et à la crème aussi 😇). Ma maman cuisine à l'eau donc en même temps vous avez échappé à un blog 100% cuisine vapeur 😄

D'aussi loin que je me souvienne, mon père et mes grands-parents paternels ont toujours aimé les sauces au vin, flamber les produits (de la mer notamment) et ajouter des alcools forts dans les gâteaux ou les pâtisseries. Les Saint-Jacques au Noilly de mon papa ou la glace Plombières qu'adorait mon grand-père ne sont que les premiers plats qui me viennent à l'esprit.

jeudi 26 janvier 2017

Fondant aux Amandes et glaçage à l'Amaretto


Ce fondant aux amandes est le gâteau officiel de la team Bouboule... mais c'était aussi le gâteau d'anniversaire de mon petit frère cette année 😊

Il faut dire que les choses se sont bien enchaînées. Cette semaine, mon amie Hélène de Keskonmangemaman? fête les 4 ans de son blog. A cette occasion elle nous a concocté un concours dans lequel il faut préparer une recette présente sur son blog.

Et la semaine dernière, c'était l'anniversaire de mon cher petit frère ! Je l'adore mais il n'aime pas les gâteaux au chocolat (à croire que nous ne sommes pas frère et soeur 😄). Donc tous les ans au mois de janvier, je m'efforce de trouver une idée... Certaines recettes de gâteaux à la noix de coco en sont les témoins 😉

mardi 24 janvier 2017

Pain perdu au four {aux Pépites de chocolat}


La recette du jour est gourmande, rapide, facile et anti-gaspillage 😏

Classique parmi les classiques lorsqu'il y a du pain rassis à la maison, j'ai nommé le pain perdu

C'était un des desserts que ma grand-mère maternelle préparait pour me faire plaisir. Cela n'était que très rarement pour utiliser le pain rassis - qui à la campagne trouvait bien d'autres destinations le peu de fois où il y en avait - mais j'aimais ça et ma petite mamie adorait me faire plaisir.

samedi 21 janvier 2017

Recette anti-froid : l'Aligot - Saucisse


Puisque les températures sont négatives et que l'hiver a remporté la partie... pourquoi ne pas manger un délicieux aligot ? (toutes les excuses sont bonnes n'est-ce pas 😄)

Je fais partie de ceux qui pensent qu'il n'y a pas de saison pour se délecter de fromage fondu mais le froid donne toujours une excuse supplémentaire : "on brûle plus de calories...", "il faut se tenir chaud...", toussatoussa... 😉

Si vous avez des amis du Cantal ou de l'Aveyron... ils vous ont forcément fait manger un aligot-saucisse ! Plat roboratif et tout simple en apparence, l'aligot c'est toujours des pommes de terre réduites en purée, de la tome fraîche, de l'ail et de la crème. Pour les proportions : les avis divergent mais l'important c'est que ça file ! Pour les calories : beh on l'a déjà dit... il fait froid ! Tout est permis 😅

jeudi 19 janvier 2017

Cannelloni Brocciu, Blettes et Menthe comme en Corse


Cette semaine est un peu sous le signe du voyage... Après la Russie mardi, je vous emmène sous des latitudes plus proches : en Corse.

Plus proche mais pas moins enneigé ces jours-ci. La Sardaigne aussi est sous la neige et je dois bien avouer que c'est un spectacle dont j'aurais aimé profiter... Fort heureusement, sans profiter du spectacle, on peut toujours profiter de la nourriture et des délicieux produits que nous offrent ces deux îles 😉

Pour l'une comme pour l'autre, j'ai toujours beaucoup de mal à trouver les produits en question hors de leur terre d'origine. Pour la Sardaigne, belle-maman y remédie deux fois par an 💕 pour la Corse, il me faut compter sur la chance. Alors lorsque j'ai croisé du brocciu (du vrai, de Corse, Ghisoni pour être exacte) je me suis dit que c'était un jour où il fallait jouer au loto. 

mardi 17 janvier 2017

Kasha ou Kacha de Sarrasin {Recette russe}


On passe parfois à côté de certaines choses... La recette d'aujourd'hui en est l'illustration 😏

Je l'ai déjà évoqué dans de précédentes recettes, j'aime beaucoup le livre Recettes végétariennes slaves de Daria Sobowiec. C'est une vraie mine d'or pour la cuisine végétarienne d'hiver ! Pour celle d'été - avec les poivrons notamment - aussi, mais ce sont des légumes que j'ai moins de difficultés à accommoder.

L'une des recettes du livre est celle de la kasha de sarrasin. Plat symbole de la cuisine russe, il s'agit de grains de sarrasin cuits et agrémentés de légumes, autrement dit le menu parfait au cœur de l'hiver. Si j'aime beaucoup le sarrasin, je dois avouer que l'idée de manger une bouillie (c'est ce que signifie le mot en russe) ne m'enchantait pas... j'avais donc laissé cette recette de côté. 

samedi 14 janvier 2017

Crostini Chèvre et Mizuna


Mizu.. whaaat ? Mizuna ! Vous l'aurez compris au titre, c'est la petite garniture végétale présente sur ces crostini 😉

En étant dans une zone qui parle occitan, la première fois que j'ai entendu le nom, cela m'a fait penser à une quasi onomatopée ou à un nom d'oiseau à crier de loin à quelqu'un : "espèce de mitzuna va !" (bon, un Limousin dirait plutôt "banturle" 😏).

Mais alors qu'est-ce-que le mizuna ? C'est une petite plante crucifère - de la même famille que le chou ou la moutarde - originaire du Japon. Son besoin en eau et le fait que cela soit une plante qui aime le froid (c'est la classique salade d'hiver) font qu'elle a l'air de bien se plaire dans le sud de la Haute-Vienne puisque c'est de là que vient mon mizuna. 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...